Leaders Chrétiens Des leaders chrétiens vous partagent leurs découvertes !

7 Églises qui font la différence


J’aimerais partager avec vous un top 7 d’églises qui m’impactent au quotidien (ordre non hiérarchique). Je les ai sélectionnées pour un aspect que j’apprécie particulièrement : rayonnement, créativité, capacité à fédérer autour d’une vision, communication, implication dans la vie sociale, louange dynamique, prédicateur ou leader.

Je suis passionné par l’Église. J’ai la chance d’y avoir été depuis tout petit et j’ai toujours admiré les bénévoles qui se donnaient à fond pour servir Dieu, les musiciens et chantres qui répétaient pendant des heures pour donner à nos émotions un avant-goût du ciel. J’étais fasciné par mon équipe de monitrices de, ce que l’on appelait à l’époque, l’école du dimanche. Chaque semaine elles usaient de créativité pour éveiller les enfants que nous étions à la lecture de la Bible. Elles ont créé en moi un amour profond pour Dieu et elles ont favorisé les relations de camaraderie. Cela m’a permis très tôt de faire plein de jolies bêtises et de me constituer des souvenirs mémorables. Oui, parce que quand on était enfant, on était certes sympa, mais on ne tenait pas en place.

Le pire, c’est quand on a été obligé de suivre papa et maman à leur propre réunion. Et s’il y avait bien une chose ennuyeuse pendant cette réunion-là : c’était la prédication. Le pasteur avait toujours 20 points sur son papier et, malgré toute sa bonne volonté, il n’intéressait pas ma vie d’enfant. Il prenait du temps, beaucoup trop de temps. Et je n’avais pas de temps à lui accorder. J’étais bien trop occupé à penser à mes rêves d’enfants.

Puis, j’ai grandi et j’ai pris goût à ces prédications. Et j’en ai même redemandé. Merci internet, merci les podcasts, merci Youtube : vous m’avez fait penser out of the box.

Les églises que je vous présente ont toutes un leader charismatique, qui prend la responsabilité d’être exposé, au risque d’être parfois sujet à la critique.

Les connaissez-vous ?

1. CIE-MIA – Mamadou Karambiri

Le Centre International d’Evangélisation-Mission Intérieure Africaine (CIE-MIA) est l’une des plus grandes églises africaines francophones au Burkina Faso. Elle a été fondée par le Dr Philippe Mamadou Karambiri en 1987. Après des études en économie en France et une révélation de Dieu dans sa chambre d’étudiant, le pasteur Karambiri a fondé une cellule de prière en 1985. Cette cellule est rapidement devenue une église de 500 membres.

30 ans plus tard, le rayonnement est international et le pasteur Karambiri est connu pour ses prêches, longues certes, mais pleinement empreintes de révélations spirituelles.
Ce que j’aime au CIE-MIA, c’est l’impact sur la scène francophone, son implication dans la vie locale burkinabè et la capacité de son leader à avoir une onction fraîche de ce que dit Dieu. L’église compte environ 6000 membres, dispose d’une chaîne TV, d’une radio, d’un hôpital, d’une maternité. Je suis toujours boosté lorsque j’écoute une prédication du CIE et je suis admiratif de voir avec quelle passion et quel respect nos frères burkinabè servent et louent Dieu.

2. Hillsong

On ne présente plus Hillsong. Fondée en 1983 par Brian Houston à Sydney, en Australie, c’est une église de plus de 30 000 membres qui est principalement connue pour ses chants de louange. Il est fort probable qu’à votre dernière réunion d’église, un de leurs chants était au programme. Hillsong, c’est un peu la success story dont beaucoup de pasteurs rêvent. Des milliers de bénévoles qui chaque dimanche se lèvent tôt pour servir Dieu dans leur église locale. Elle est le reflet de son fondateur, Brian Houston, un leader moderne qui, jour après jour, se met en action pour montrer au monde combien Dieu est amour. Leur hashtag-credo : #crossequallove.
Ce que j’aime à Hillsong, ce ne sont pas seulement leurs chants, mais leur capacité à accueillir les nouveaux, à connecter les gens entre eux, à être précurseur sur bon nombre de secteurs dans le monde chrétien, à  influencer son environnement par sa créativité ; le tout avec excellence. Hillsong sort toujours des sentiers battus, du schéma classique de l’Église et a rapidement mis l’accent sur le coeur des gens. Quand tu visites une église Hillsong n’importe où dans le monde, tu te sens comme à la maison. C’est cool, c’est dynamique, c’est actuel et tu peux y venir habillé comme tu le souhaites ; on ne te regardera bizarrement. Hillsong met l’accent sur le coeur et non sur les apparences.

3. Elevation Church

Cette église, c’est un peu ma révélation de l’année 2016. Elle a été fondée par Steven Furtick, et est passée, en l’espace de 10 ans, d’une vingtaine de membres à plus de 20 000. Inutile de dire qu’elle mérite un peu notre attention ; pas seulement pour sa croissance. Steven Furtick et son équipe ont développé, de la même manière que Gateway Church, ce qu’on appelle les “Multi-sites Campus”. Chaque campus se réunit en même temps, et le prédicateur du jour est retransmis en direct par vidéo-sattelite sur tous les sites, peut-être un jour par hologramme qui sait ?
Ce que j’aime à Elevation Church, c’est le charisme incroyable de son pasteur qui te motive en moins de temps qu’il ne faut pour le dire, ainsi que leurs chants de louange emmenés par leur groupe de louange Elevation Worship. Ils sont frais et vous feront certainement le plus grand bien, à l’instar de leur titre Evidence.

4. Zoe Church

Si je cite Zoe church, il y a des chances pour que ce soit pour la foi de son leader : Chad Veach. Lui et sa femme Julia sont des modèles qui m’inspirent énormément. Très actifs sur les réseaux sociaux, notamment Instagram, Chad Veach a un impact auprès des stars aux USA. Zoe Church vient de grec Zoé qui veut dire « La vie ». C’est une implantation d’églises à Los Angeles, là où il y a un nombre phénoménal de megachurch déjà en place (Mozaïc de Erwin McManus, Hillsong de Ben Houston, Saddleback de Rick Warren, etc.). De quoi décourager une nouvelle implantation d’église ? Non, Chad et sa femme l’ont fait. Et ce qui est d’autant plus inspirant, c’est que Chad n’a qu’une trentaine d’année, 3 enfants, dont une petite Georgia (#gtat) qui est handicapée mentale. Cela n’empêche pas les Veach d’avoir un large sourire communicatif, de prêcher dans des conférences internationales, d’être présents sur les réseaux sociaux et, je l’avoue, d’être hyper stylés.

5.  Vous Church

S’il y a bien une église anglophone que j’apprécie, c’est Vous Church. Son pasteur Rich Wilkerson Jr. est un petit neveu de David Wilkerson. Chez les Wilkerson, on est pasteur de génération en génération. Vous Church a été créée en 2015 suite à la croissance exponentielle du groupe de jeunes qu’il dirigeait : The Rendez-Vous. Du coup, lui et sa femme Dawnchere ont décidé de fonder une église avec l’appui de leur église d’origine. Aujourd’hui, c’est près de 2000 personnes qui se rassemblent à 3 services chaque dimanche.

Ce que j’aime chez Vous Church, c’est sa créativité pour prendre soin des gens ; une vraie force. Sans cesse à l’affût des nouvelles tendances (ex. : campagne d’évangélisation dans une galerie d’art), l’église peut être suivie chaque week-end en story sur Snapchat et Instagram. Allez voir, vous y ferez le plein de bonnes idées créatives.

6. La Chapelle

En francophonie, on ne présente plus l’église La Chapelle basée à Montréal. Elle a été fondée en 2012 par David Pothier, qui était le pasteur jeunesse d’Impact de l’église Nouvelle vie. Développée par la foi avec une poignée de personnes, c’est l’une des églises qui a grandi le plus rapidement au Canada. Eglise créative par excellence en francophonie, elle est principalement connue grâce au travail de Seb Corn, leader du groupe de musique Impact. La Chapelle a un impact sur la ville de Montréal comme jamais auparavant. Connaissez-vous les “portable church” ? L’église la Chapelle en est une. Comme son nom l’indique elle est (trans)portable. Chaque dimanche, La Chapelle relève le défi d’installer et de désinstaller tout le matériel, parce que les lieux ne leur appartiennent pas. Les salles de l’école du dimanche, la scène (son, lumière, vidéo, etc.), tout ce qui est nécessaire au bon fonctionnement de l’église sont installés et désinstallés pour l’occasion. Et Dieu bénit.

Ce que j’aime à l’église La Chapelle, c’est ce modèle “transportable” qui ne laisse pas de place à la routine. J’ai toujours été très inspiré et challengé par les prédications de David Pothier. C’est un leader qui ose parler de ses faiblesses, de ses échecs et de ses victoires, de ses remises en questions, de ses coeurs à coeurs avec Dieu. Je suis impacté par son coeur et sa générosité à chaque fois que je l’écoute. Les amis, “l’église La Chapelle, c’est vraiment bon, là” (à prononcer façon québécois) !

7. Eglise Bordeaux Rive Droite

Je dois l’avouer, je fréquente l’église Bordeaux Rive Droite, EBRD pour les intimes. Mon regard ne sera peut-être pas des plus objectifs mais, contrairement aux autres églises présentées plus haut, il aura le mérite d’être interne.

Je ne vous ferai pas l’histoire de cette église, mais je vous parlerai de ce que j’y vis actuellement. J’ai eu l’occasion de rencontrer son leader actuel, Patrice Martorano, un homme résolument souriant, abordable, et proche des membres de l’église. Ce qui m’impressionne le plus à EBRD, c’est la capacité du staff à se remettre en question. Leur simplicité est contagieuse. A leurs cotés, tu as envie de servir Dieu. Tout est pensé et réfléchi pour que tu puisses t’épanouir dans l’église. Tu ne te sens ni jugé ni regardé de travers. L’accueil y est merveilleux, la louange qu’amène Dan Luiten et son équipe est extraordinaire et, c’est chaque vendredi et chaque dimanche un perspective du ciel.

Finalement, je crois que c’est ce qu’on cherche tous, en allant dans une église : Dieu premièrement. Si vous passez par là, venez me faire un coucou.

Je le sais, il y a bien d’autres églises merveilleuses dans le monde, indépendamment de leur taille et de leur visibilité sur internet. Mon choix s’est porté sur ce qui est accessible en ligne, sur des églises qui travaillent le fond et la forme. Elles sont dirigées par des leaders qui ne sont pas parfaits, c’est certain, mais qui sont ouverts au changement. Ils ne me donnent pas l’impression de vivre dans un monde à part, un monde de pasteur, dans leur vie de pasteur, dans leur église de pasteur.

Je crois qu’il y a une génération de leaders actuels et en devenir qui a compris l’importance d’être connecté au monde, d’être proche des personnes. Les moyens sont multiples : créativité, remise en questions des traditions, authenticité #Dieulesgenslavie (clin d’oeil à l’église CEP Auxerre).

Et vous, quelles sont les églises qui vous impactent ?

Paul Dumaine.

Equipe Leaders Chrétiens
L'équipe s'occupe de la mise à jour du site leaderschretiens.com et de la communication autour de ce dernier.
http://leaderschretiens.com/
  • Patrick Dupras

    je préfère les cellules maisons. Parce que les mégas églises, vous ne pouvez pas avoir un contact personnelle et on vous imposent leurs doctrines. Exemple: Rick Warren, elles deviennent des entreprises pyramidales .Au lieu de faire l’enseignement avec la bible. C’est le nouvelle age .Son livre est placé au dessus de la bible . Ils sont égarés dans leurs pensées.

    • David DUROK

      Cela dépend des églises dans l’église hillsong ou église momentum (bordeaux rive droite à l’époque) il y’a des groupes de maisons des connects groupe qui rassemble un jour pendant la semaine pendant tout l’année
      Et doctrines n’est pas le bon mot le bon c’est la vision de l’église