Leaders Chrétiens Des leaders chrétiens vous partagent leurs découvertes !

Pasteur, Leader : votre corps a besoin de vous ! (partie 3)


 3- VIVRE LES MIRACLES ET MARCHER DANS LES PRINCIPES DIVINS

 

Comme je le disais, nous avons été créés en trois parties : corps, âme et esprit. Lorsqu’on regarde l’histoire de l’Église, pendant très longtemps l’Église s’est vraiment centrée sur le domaine de l’esprit et « spiritualisait », ou bien apportait une solution spirituelle, à ce qui faisait référence à l’âme et au corps. Bien sûr cela est nécessaire, car Dieu agit par son Esprit dans notre esprit, âme et corps. Mais cela pouvait aussi avoir ses dérives. Par exemple une maladie mentale était de suite reliée à une possession démoniaque. Bien sûr ici je parle d’une manière générale car il y a toujours eu des défricheurs qui ont communiqué les révélations qu’ils recevaient de Dieu malgré la réaction des religieux. Ils étaient bien souvent en avance sur leur temps. Jésus lui-même fut confronté aux religieux alors qu’il venait révéler le Père.

Puis, il y a quelques décennies, l’Église a commencé à aller plus loin et à s’ouvrir à ce qui pouvait toucher l’âme, appelé communément « relation d’aide ou cure d’âme ». Mais cela a pris bien des années avant qu’il y ait une réelle ouverture et que les chrétiens soient aidés dans leur couple, l’éducation de leurs enfants, à traverser un deuil etc… D’ailleurs c’est encore très frais puisque que la relation d’aide dans l’Église connait encore de la résistance aujourd’hui, dans certains endroits du globe.

Mais qu’en est-il du corps ? Où l’Eglise en est-elle rendue ?

Avant tout, regardons d’abord à la manière dont Dieu fonctionne. Dieu a la puissance d’accomplir toutes choses, il est le Dieu des miracles. Mais ce qu’il veut par-dessus tout, c’est que nous connaissions Jésus et que nous soyons transformés à son image. Nous devons être des disciples. Mais cela ne se fera pas sous l’effet d’une prière ou d’un miracle mais plutôt d’une marche quotidienne d’apprentissage, de communion et d’obéissance à Jésus-Christ. Nous trouvons donc, dans sa Parole, des principes donnés par Dieu. Par exemple, lorsque nous nous repentons et que nous acceptons Jésus comme Sauveur et Seigneur, nous sommes rachetés et lavés de nos péchés. Notre esprit peut à nouveau, tel au commencement, communier avec Dieu. Cette action est immédiate, c’est le miracle de la nouvelle naissance. Mais communier avec Dieu et garder son esprit du mal est un apprentissage qui se fera tout au long de notre vie. Il en est de même pour l’âme. Notre âme peut être, par exemple, tourmentée par le non-pardon. Lorsque je choisis de pardonner, je libère mon âme des tourments immédiatement, mais la restauration des relations brisées se fera avec le temps. La Bible enseigne sur ces choses. Dieu peut guérir notre cœur de l’offense instantanément par sa puissance, mais ensuite nous trouvons dans la Parole des principes pour vivre ou revivre des relations saines et pour garder notre cœur afin de ne pas demeurer ni retourner dans l’offense.

Il y a donc ici 2 ingrédients : l’aide divine et les principes de la Parole. Un troisième ingrédient se rajoute puisque Dieu nous donne aussi sa sagesse et son intelligence pour équiper les personnes sur bien des choses qui ne sont pas écrites noir sur blanc dans la Bible. Par exemple les finances :

1er ingrédient : l’aide divine. Dieu est celui qui intervient de plusieurs façons au niveau de nos finances. Il nous donne du travail, pourvoit à nos besoins etc.
2ème ingrédient : nous trouvons des principes dans sa Parole concernant les finances comme par exemple sur l’endettement, la générosité, le travail etc.
3ème ingrédient : nous pouvons aider les personnes à mettre en place des actions concrètes afin de les aider dans leur quotidien : un budget familial, un plan de remboursement etc. Ce ne sont pas des choses qu’on trouve directement dans la Bible mais par contre elles vont nous aider à vivre les principes divins dans notre quotidien.

Aide divine + Principes de la Parole de Dieu + Sagesse dans notre quotidien

Même lorsque Dieu accomplit un miracle, ce qu’il veut c’est que nous devenions ses disciples. Et cela se fait par l’apprentissage et le fait d’acquérir la sagesse et l’intelligence (Proverbes 3/13-18). Chaque principe peut se matérialiser par des actions concrètes guidées par la sagesse divine.

Parlons du corps maintenant puisque c’est notre sujet initial. Si quelqu’un est malade et mentionne par exemple qu’il souffre de l’arthrite ou bien qu’il a le diabète, nous allons rechercher Dieu, car nous croyons à Sa puissance. Dieu peut-il guérir cette personne si nous prions ? Oui bien sûr ! Mais prenons-nous du temps pour ensuite enseigner les principes bibliques et la sagesse dont il nous revêt au sujet du corps autant que nous le faisons pour l’esprit et l’âme ? Nous avons vu dans le deuxième volet de ce sujet, que nous contrôlons 70% de notre santé et de ce qui nous prédispose aux maladies dégénératives, telles que l’arthrite et le diabète, notamment par notre alimentation et notre environnement. Nous avons donc une grande part de responsabilité. Si après une année ou deux, la personne qui a été guérie, revient pour demander à nouveau la prière car son diabète est revenu par exemple, qu’allons-nous lui dire ? Dans la majorité des cas nous allons lui donner deux réponses : soit qu’elle a laissé le doute l’envahir et qu’il faut qu’elle prenne position quant à sa guérison, soit que c’est une attaque du diable et qu’il faut combattre cela dans la prière ou bien que c’est à cause d’un péché caché. Les plus incrédules remettraient même en doute le fait que cette personne eu été réellement guérie un jour. Mais y aurait-il une autre réponse possible qui aurait tout autant son importance ?

A suivre …

Benjamin Derand
Prédicateur depuis plus de 15 ans, conférencier, entrepreneur et conseiller en nutrition, Benjamin est actuellement pasteur à l'église Extravagance. Sa vision est d'équiper, encourager et rendre sensible à la voix de Dieu afin que chacun entre dans sa destinée. Il vit à l'île de la Réunion avec Marion, sa femme et leur fille Maïlys.
http://letwordsact.com/