Leaders Chrétiens Des leaders chrétiens vous partagent leurs découvertes !

6 principes pour changer le monde ?


La Bible n’est pas uniquement le livre le plus répandu, c’est aussi le plus débattu.  Cela s’explique par le fait que la Bible n’est pas une collection d’anciennes traditions religieuses mais un recueil d’écrits d’inspiration divine. Son contenu met à l’épreuve la liberté de chacun, sa fierté et sa vision du monde invisible. Dans cet article, je souhaite exposer 6 principes bibliques absolument indispensables si vous souhaitez changer ce monde.

1) Les principes de la vie avec Dieu

Mathieu 5 :13 « Vous êtes le sel de la terre. Si ce sel perd sa saveur, avec quoi le salera-t-on ? Ce sel ne vaut plus rien: il n’est bon qu’à être jeté dehors et piétiné ».

Le sel a différentes utilités. A l’époque de la Bible, il servait principalement à la conservation des aliments. En observant la vie des disciples, nous voyons que cela a des conséquences drastiques. Celui qui suit Jésus est appelé à garder les principes moraux et spirituels dans notre société et à les transmettre.

Un professeur de théologie a déclaré : « En tant que chrétien, nous sommes un désinfectant moral dans ce monde où la norme morale n’existe pas, change constamment et n’a qu’une place infime ». Nous ne pouvons accomplir cette fonction de sel de la terre décrite ici par Jésus seulement si nous vivons et transmettons ces principes. Changer le monde est uniquement possible lorsque nous avons été nous-même transformé.

2) Laisser briller la lumière au travers de votre vie

Mathieu 5 :14  « Vous êtes la lumière du monde. Une ville au sommet d’une colline n’échappe pas aux regards ».

Mathieu 5 :16  « C’est ainsi que votre lumière doit briller devant tous les hommes, pour qu’ils voient le bien que vous faites et qu’ils en attribuent la gloire à votre Père céleste ».

Le plus gros problème pour l’accomplissement du plan de Dieu n’est pas les ténèbres mais le manque de lumière dans ce monde. Il n’est pas surprenant de voir des gens non régénérés agir de façon immorale. On ne peut attendre de la population séculière et des médias qu’ils produisent des contenus bibliques ou qu’ils louent Dieu. Nous ne devrions pas être choqués par le fait qu’il fait sombre dans le noir.

Si nous voulons changer le monde, nous devons être dévoués à Dieu et laisser notre lumière briller : en théorie, mais surtout en pratique. Si on ne sait pas par où commencer, une piste serait les gens brisés par la vie et les pauvres. C’est dans ces groupes de personnes que la lumière de Jésus a le plus brillé.

3) Le nombre importe peu

Romains 8 :31 « Que dire de plus ? Si Dieu est pour nous, qui se lèvera contre nous ? »

Il peut-être très facile de réduire notre confiance en Dieu avec des chiffres. Comme si un changement ne pouvait intervenir que si la majorité était de notre côté. Pourtant, même le monde séculier sait que cette approche est erronée. Fidel Castro déclara : « J’ai commencé la révolution avec 82 hommes. Si j’avais à la refaire, je n’aurais besoin que de 10 ou 15 hommes en qui j’ai une confiance totale ». Qu’importe comment je me considère, petit ou inutile… Nous avons besoin de croire, nous avons besoin de foi et du feu du Saint-Esprit pour un changement durable. Si Fidel Castro est prêt à refaire une révolution avec aussi peu de personnes, combien plus Dieu peut-il changer le monde avec un petit nombre ?

4) Aimer son prochain est décisif

Romains 12 :21  « Ne te laisse jamais dominer par le mal. Au contraire, sois vainqueur du mal par le bien ».

Si nous sommes jaloux, ou éprouvons de la haine envers l’autre, nous avons déjà perdu la bataille. Martin Luther King Jr déclara : « L’obscurité ne peut pas chasser l’obscurité ; seule la lumière le peut. La haine ne peut pas chasser la haine ; seul l’amour le peut ». Si nous voulons changer le monde, nous devons placer la barre plus-haute que ces acteurs afin de ne pas s’énerver lorsque nous sommes confrontés à un comportement de haine. Au contraire, profitons de l’occasion pour apprendre et répondre avec amour au lieu de nous placer sur le même niveau.

5) Communiquer correctement

Proverbes 15 :1  « Une réponse douce apaise la colère, mais une parole blessante excite l’irritation ».

Comme le dit déjà cet ancien dicton, on peut avoir raison, et pourtant perdre une personne ou quelque chose du fait d’une communication ou un comportement inadéquat. Ne laissez pas votre fierté ou votre tempérament contrôler votre communication. Il est souvent nécessaire de prendre du recul et de se préserver de ses émotions. Agir ainsi est plus efficace qu’entrer dans des discussions passionnées où les murs tremblent.

6) Avec Jésus, nous sommes vainqueurs

Jean 16 :33  « Je vous ai dit ces choses, afin que vous ayez la paix en moi. Vous aurez des tribulations dans le monde ; mais prenez courage, j’ai vaincu le monde ».

Ces mots, adressés par Jésus à ses disciples peu avant qu’il soit trahi et crucifié, sont aujourd’hui au moins aussi importants et actuels qu’alors. Jésus voulait que nous sachions que même si nul n’est à l’abri de la souffrance ou de tribulations, en lui nous avons la paix. Jésus a vaincu toute chose, la mort incluse. Nous sommes nous aussi vainqueurs. Cette force est l’essence même de la rédemption.

1 Jean 5 :44  « tout ce qui est né de Dieu est vainqueur du monde. Et la victoire qui a vaincu le monde, c’est notre foi ».

Il existe beaucoup d’autres principes bibliques. Lorsque nous les mettons en application, nous révolutionnons ce monde. La révolution commence petite, dans le cœur, dans la vie de ceux qui y aspirent, non pas la masse. Est-ce que tu en fais partie ?

Traduit de http://markuswenz.de/?p=1034#more-1034

Markus Wenz
Markus Wenz est le pasteur jeunesse du Gospel Forum à Stuttgart, Allemagne. Il organise aussi la Holy Spirit Night (Nuit du Saint Esprit). Son cœur brûle pour la jeunesse allemande.
http://markuswenz.de/